Séminaires / Webinaires du CRCI²NA

Les séminaires / Webinaires du CRCI²NA ont lieu tous les jeudis à 11h30 dans l’Amphithéâtre – Bâtiment IRS UN ou en distanciel. Ces séminaires sont l’occasion de recevoir des scientifiques de renom invités à présenter leurs travaux de recherche scientifique, pouvant éventuellement ouvrir de nouvelles collaborations. Les séminaires sont des temps forts pour promouvoir l’expertise scientifique de notre laboratoire.

9 Juin : Webinaire de Prof.Pirjo Laakkonen,: « Tackling deadly brain tumors: From biological function to drug development
Le professeur Pirjo Laakkonen est chercheur principal du programme de recherche sur la médecine translationnelle du cancer, à la faculté de médecine de l’université d’Helsinki, en Finlande. Ses recherches portent sur le ciblage des tumeurs et la compréhension des mécanismes moléculaires qui sous-tendent l’invasion tumorale et les métastases. Elle a identifié plusieurs peptides de localisation des tumeurs, qui ont été utilisés pour l’administration ciblée de médicaments et de nanodispositifs, ainsi que pour l’identification de nouveaux biomarqueurs associés aux tumeurs. Les intérêts récents de son laboratoire comprennent le développement de thérapies ciblées contre les gliomes malins et les métastases cérébrales du cancer du sein, sur la base des vulnérabilités découvertes dans ces maladies. Pirjo Laakkonen a obtenu son doctorat en 1996 sur la virologie moléculaire à l’université d’Helsinki, en Finlande. Elle a passé quatre ans comme boursière post-doctorale au Burnham Institute (San Diego, CA, USA), travaillant sur le ciblage des tumeurs dans le laboratoire du Dr Erkki Ruoslahti, avant de fonder son propre groupe de recherche à l’université d’Helsinki. Elle est également la fondatrice et la vice-présidente de l’Association finlandaise de recherche sur les tumeurs cérébrales (FIBTRA). En plus de ses activités de recherche, Pirjo Laakkonen est directrice du Centre des animaux de laboratoire de l’université d’Helsinki.

12 Mai : Webinaire de Dr Gaetano Gargiulo ,: « États cellulaires et transitions du destin révélés par les régions de contrôle des locus synthétiques. », Le glioblastome est hétérogène et incurable. Nous avons récemment mis au point une technologie permettant de concevoir des rapporteurs synthétiques qui reflètent la production transcriptionnelle des états des cellules tumorales et l’activité des voies de signalisation. Cette méthode est généralement applicable pour étudier l’homéostasie dans les tissus normaux et les maladies. À partir de nos données publiées, je discuterai de nos découvertes dans le glioblastome, où le traçage génétique synthétique établit un lien causal entre l’hétérogénéité cellulaire et moléculaire et les réponses thérapeutiques. À partir de nos données non publiées, je montrerai notre nouvelle méthode de conception de régions de contrôle de locus synthétiques pour toute entité cellulaire ou état d’intérêt, et je présenterai des exemples réussis.

28 Avril : Webinaire de Lisa Nocquet Doctorant Eq 7,: « Metabolic influence of cancer-associated fibroblasts on triple negative breast cancer cells sensitivity to apoptosis
Triple-negative breast cancer (TNBC) is an aggressive cancer with a poor prognosis that is particularly resistant to cytotoxic chemotherapeutic treatments, notably due to over-expression of anti-apoptotic proteins. Here we show that, additional to intrinsic resistance, cancer cells acquire resistance to apoptosis thanks to a dialogue with cancer-associated fibroblasts (CAFs) of the microenvironment. »
We used BH3-mimetics (e.g. ABT-737) targeting anti-apoptotic proteins of the BCL-2 family as cell death inducers in the TNBC cell line MDA-MB-468 cultured with conditioned-media of primary culture of CAFs from patients with invasive carcinoma. We established a cross-talk relying on soluble metabolic mediators. By analyzing metabolic phenotypic profiles, we noted enhanced consumption of mitochondria-fueling metabolites in MDA-MB-468 cancer cells under CAFs influence. CAFs promote oxygen consumption by cancer cells while a supply of pyruvate is sufficient to reduce cancer cells sensitivity to ABT-737-induced apoptosis. This suggests a central role of pyruvate in the protective effect of CAFs on TNBC cells apoptosis. Consistently, we show that CAFs protective effect is reversed by the inhibition of the mitochondrial entry of pyruvate in cancer cells.
We thus established a link between pyruvate metabolism and apoptosis resistance which allows TNBC cells to exploit CAF metabolic properties and unravelled a new potential therapeutic target to improve TNBC cytotoxic treatment in an ecosystemic context.

14 Avril : Webinaire de Dr Didier Jean ,http://www.crcordeliers.fr: « Hétérogénéité moléculaire dans le mésothéliome pleural malin », Le mésothéliome pleural malin est un cancer thoracique de très mauvais pronostic et constitue un problème majeur de santé publique. La présentation donnera un aperçu des altérations moléculaires et des spécificités de la tumeur mésothéliome. Un accent particulier sera mis sur l’hétérogénéité moléculaire du mésothéliome et donnera des indices sur la façon de la prendre en compte dans la perspective d’une médecine de précision pour cette pathologie.

7 Avril : Webinaire de Dr Guillaume Van Niel,Institut Psychiatrie et Neuroscience Paris: « Basic lessons and therapeutic applications of live imaging of extracellular vesicles in vivo », 

3 Mars : Webinaire de Dr Marc Billaud Co-responsable de la thématique « Ciblage métabolique tumoral dans l’équipe « Mort cellulaire et cancers pédiatriques, directeur du Département Sciences Humaines et Sociales du Centre Léon Bernard, membre du Comité des Experts de l’ITMO Cancer Aviesan,Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon : « Precision oncology : challenges and promises », L’oncologie de précision qui associe classiquement l’identification d’anomalies moléculaires dans les tumeurs et la conception de médicaments ciblant le produit de ces altérations est souvent présentée comme une révolution thérapeutique. Cependant, même si cette approche a transformé le pronostic de certains cancers, son essor et son transfert en routine clinique se heurte à de nombreux obstacles d’ordre épistémologiques, médicaux, économiques et sociaux. La question des enjeux et des limites de l’oncologie de précision fera l’objet de ce séminaire.

25 janvier : Webinaire de Dr. Stephanie Torrino, IPMC, Nice : « Modifications post-traductionnelles : Les acteurs clés de la mécanique cellulaire » (La mécanique cellulaire est un déterminant fondamental du modelage des cellules et des tissus. Le Dr Torrino a acquis une solide expérience dans l’étude des modifications post-traductionnelles (PTM), du métabolisme cellulaire et de la mécanobiologie. Depuis le début de sa carrière, elle a utilisé et adapté des dispositifs mécaniques pour explorer l’implication des forces mécaniques sur les voies de modification post-traductionnelle telles que l’ubiquitinylation et la SUMOylation. Elle s’attaque maintenant à un nouveau défi en étudiant la voie de la glutamylation (PTM qui ajoute un nombre variable de résidus de glutamate comme branches secondaires de la protéine) dans la mécanique cellulaire. Elle a notamment montré que la rigidification de la matrice réorganise le métabolisme de la glutamine afin de promouvoir la glutamylation des microtubules et de forcer la stabilisation des microtubules, favorisant ainsi la mécanique cellulaire et la progression des tumeurs.)

06 janvier : Webinaire de Jean-Baptiste Alberge, post-doctorant au DANA-FARBER Cancer Institute – Boston : « Biopsie liquide non invasive pour caractériser les cellules tumorales circulantes dans les myélomes multiples précurseurs et déclarés » (La biopsie de la moelle osseuse (BM) est l’étalon-or du diagnostic et du suivi de l’évolution du myélome multiple (MM), mais elle est intrusive, douloureuse et s’accompagne de complications secondaires possibles pour les patients. Par conséquent, une évaluation répétée n’est pas une option réalisable pour le dépistage et le suivi des patients précurseurs qui sont asymptomatiques. Nous montrons la faisabilité de la caractérisation des cellules tumorales circulantes (CTC) à partir d’une biopsie sanguine non invasive pour accompagner la BM comme méthode de surveillance du développement de la maladie. Les CTC ont été détectées chez 27% des patients collectés atteints de gammapathie monoclonale de signification indéterminée (MGUS), chez 57% des patients atteints de myélome multiple couvant (SMM) et corrélées avec la mesure clinique de la maladie, y compris le modèle de stratification du risque 2/20/20 de l’International Myeloma Working Group. La caractérisation moléculaire en aval confirme les altérations génétiques associées au MM et l’origine tumorale des CTCs. Des analyses moléculaires des CTC ont été effectuées chez des patients dont les résultats d’hybridation in situ fluorescente (FISH) dans la moelle osseuse et en clinique correspondaient. Les CTCs ont capturé 100% des événements de variation du nombre de copies (CNV) du BM annotés cliniquement par FISH. En outre, les échantillons de CTC ont identifié un rendement supplémentaire, avec d’autres CNV identifiés qui n’avaient pas été observés par FISH. Dans les cas qui n’avaient pas de résultats de biopsie de la BM, le séquençage des CTCs a révélé l’existence d’aberrations génétiques. Nos résultats démontrent la corrélation clinique et la caractérisation moléculaire des CTCs des patients atteints de MM précurseur et manifeste. Notre étude jette les bases d’une détection, d’une énumération et d’une interrogation génomique non invasives des rares CTC du sang périphérique, illustrant le potentiel clinique de l’utilisation des biopsies liquides pour le suivi et la gestion de la maladie dans le cadre des précurseurs du MM.)